Demander l’asile en se basant sur la persécution et la violence domestique

Qu’est-ce que la persécution et la violence domestique ?

La violence domestique est une réalité pour de nombreuses personnes à travers le monde. Les femmes en particulier sont souvent victimes de violences domestiques, souvent aux mains de leur partenaire intime ou de membres de leur famille. Pour ceux qui subissent de la violence domestique dans leur pays d’origine et cherchent une protection, le Canada offre l’asile comme option.

Au Canada, la loi reconnaît que la violence domestique est une forme de persécution, et les personnes qui en ont fait l’expérience peuvent être éligibles pour l’asile. C’est un développement important dans la loi sur les réfugiés du pays, car cela reconnaît que la violence domestique est une violation des droits de l’homme qui peut conduire à des situations mettant en danger la vie des individus.

L’approche du Canada en matière d’asile pour la violence domestique

L’approche du Canada en matière d’asile pour la violence domestique est unique, car elle reconnaît la nature de genre de la violence et offre une voie pour que les femmes puissent chercher une protection. Le gouvernement canadien reconnaît que les femmes font face à des défis spécifiques pour échapper à la violence domestique, y compris la stigmatisation sociale, la dépendance économique et le manque de ressources. En offrant l’asile aux femmes qui ont subi de la violence domestique, le Canada envoie un message qu’il prend au sérieux la violence de genre et s’engage à protéger les plus vulnérables. Cependant, alors que le Canada a progressé dans la reconnaissance de la violence domestique comme une forme de persécution, il y a encore des défis auxquels les individus font face dans le processus d’asile. L’un des obstacles les plus importants est le besoin d’une documentation étendue pour étayer leurs revendications. De nombreux individus qui subissent de la violence domestique peuvent ne pas avoir accès aux documents nécessaires, tels que des rapports de police ou des dossiers médicaux, pour fournir des preuves des abus qu’ils ont subis.

Les défis auxquels les individus sont confrontés dans le processus d’asile

  • L’un des obstacles les plus importants est le besoin d’une documentation étendue pour étayer leurs revendications. De nombreux individus qui subissent de la violence domestique peuvent ne pas avoir accès aux documents nécessaires, tels que des rapports de police ou des dossiers médicaux, pour fournir des preuves des abus qu’ils ont subis.
  • Un autre défi est le manque de sensibilisation et d’éducation sur l’asile pour la violence domestique chez les demandeurs d’asile et les fournisseurs de services. De nombreux individus qui cherchent l’asile peuvent ne pas savoir qu’ils peuvent être éligibles pour une protection basée sur la violence domestique, et les fournisseurs de services peuvent ne pas avoir la formation nécessaire pour les aider.

Pour faire face à ces défis, le gouvernement canadien a pris des mesures pour améliorer l’accès à l’asile pour la violence domestique. Par exemple, il a créé des directives et des matériels de formation pour les fournisseurs de services et a introduit une législation pour simplifier le processus d’obtention des documents nécessaires pour les revendications d’asile. De plus, le gouvernement a fourni un financement aux organisations qui fournissent des services aux demandeurs d’asile, y compris ceux qui ont subi de la violence domestique.


En conclusion, l’asile pour la violence domestique au Canada est une protection importante pour les personnes qui ont subi de la violence de genre dans leur pays d’origine. La reconnaissance du Canada de la violence domestique comme une forme de persécution est un pas important vers la lutte contre la violence de genre et la protection des plus vulnérables.

Share Links
Loujin Khalil
Loujin Khalil

Founder, RCIC-IRB.
LMRT Immigration Services.

Loujin Khalil is a Regulated Canadian Immigration Consultant (RCIC-IRB) and member of The College of Immigration and Citizenship Consultants (CICC).

With expertise in asylum and refugee applications, he represents clients before the Immigration and Refugee Board (IRB), covering the Refugee Protection Division, Refugee Appeal Division, Immigration Division, and Immigration Appeal Division.

Areas of Expertise:
• Refugee Claim Applications (complex cases involving multiple nationalities, criminality, and exclusion 1F, 1E issues).
• Business Immigration Programs (Entrepreneur streams, Start-Up Visa…etc.).
• Family, Spousal and parents’ sponsorship.
• Pre-Removal Risk Assessment (PRRA).

For expert immigration consultation in Montreal, contact Loujin Khalil:
Email: [email protected]
Tel:+14387006165

Articles: 58