Parrainer votre conjoint au Canada: Ne faites pas ces erreurs coûteuses !

Parrainer votre conjoint conjugal peut être un processus long et complexe qui implique plusieurs exigences, procédures et délais que vous devez respecter pour vous assurer que votre demande est couronnée de succès. Il a sa propre spécificité qui diffère du parrainage des époux et du parrainage des conjoint de fait au Canada. Cependant, certains demandeurs commettent des erreurs qui peuvent compromettre leurs chances de parrainage, entraînant des refus de demande, des retards, voire des conséquences juridiques.

Pour vous aider à éviter ces pièges, nous avons dressé une liste des erreurs les plus courantes dans le parrainage de conjoints conjugaux au Canada que vous devriez éviter.

Erreur 1: Ne pas comprendre la définition de conjoint conjugal

L’une des erreurs les plus courantes dans le parrainage de conjoint conjugal est de ne pas comprendre la définition du conjoint conjugal. Un conjoint conjugal fait référence à une personne qui entretient une relation engagée et exclusive avec le sponsor, mais qui ne peuvent pas vivre ensemble en raison de circonstances indépendantes de leur volonté, telles que des barrières causées par l’immigration ou des restrictions religieuses.

Pour être admissible en tant que conjoint conjugal, vous devez prouver que vous avez entretenu une relation authentique et continue avec votre sponsor pendant au moins un an, que vous avez maintenu une communication régulière et que vous avez déployé des efforts significatifs pour vous réunir, mais que vous ne pouvez pas vivre ensemble en raison d’obstacles importants.

Erreur 2: Ne pas fournir suffisamment de preuves de la relation

Une autre erreur courante consiste à ne pas fournir suffisamment de preuves de votre relation avec votre conjoint conjugal. Pour prouver que vous entretenez une relation authentique et continue avec votre sponsor, vous devez fournir des preuves convaincantes et fiables, telles que :

  • Comptes bancaires conjoints
  • Contrats de location conjoints
  • Factures et dépenses partagées
  • Photos ensemble
  • Échanges de courriels et messages
  • Lettres de soutien de la famille et des amis

Il est crucial de fournir suffisamment de preuves qui prouvent votre relation conjugale, car elle est différente des autres relations, telles que les relations de conjoints de fait ou de mariage. Une relation conjugale est un type de relation unique qui implique un engagement exclusif envers l’autre, même si vous ne vivez pas ensemble.

Erreur 3: Ne pas divulguer des informations pertinentes

Une autre erreur courante consiste à omettre de divulguer des informations pertinentes dans votre demande. Vous devez fournir des informations précises et complètes sur votre identité, vos antécédents et votre relation conjugale avec votre sponsor. Ne pas le faire peut entraîner le refus de votre demande ou même des conséquences juridiques, telles que l’interdiction de parrainage à l’avenir.

Voici quelques-unes des informations pertinentes que vous devez divulguer :

  • Antécédents criminels
  • Conditions médicales
  • Relations conjugales ou mariages précédents
  • Enfants et personnes à charge
  • Demandes d’immigration précédentes ou visites au Canada

Erreur 4: Manquer les délais et les exigences

Manquer les délais et les exigences est une autre erreur courante dans le parrainage de conjoint conjugal. Le processus implique plusieurs étapes et délais que vous devez respecter pour vous assurer que votre demande est traitée efficacement. Ne pas respecter ces délais peut entraîner le retard ou le refus de votre demande.

Parmi les échéances et les exigences critiques, on peut citer :

  • Soumettre une demande complète et précise
  • Payer les frais à temps (si vous n’avez pas payé tous les frais depuis le début)
  • Passer des examens médicaux dans le délai imparti
  • Assister à des entrevues (si demandé)
  • Fournir des données biométriques

Pour éviter de manquer des délais ou des exigences, il est recommandé de créer une liste de contrôle et de suivi pour le parrainage de partenaires conjugaux afin de suivre vos progrès et de veiller à ce que vous respectiez tous les délais nécessaires.

Erreur 5: Ne pas chercher d’aide professionnelle

Enfin, ne pas chercher d’aide professionnelle est une autre erreur courante dans le cadre du parrainage de conjoint. Le processus peut être complexe et déroutant, et il y a plusieurs exigences légales et procédurales auxquelles vous devez vous conformer. Faire appel à un consultant en immigration ou à un avocat spécialisé dans le parrainage de conjoint peut vous aider à naviguer dans le processus, éviter les erreurs courantes et augmenter vos chances de succès.


En conclusion, le parrainage de conjoint au Canada peut être un processus difficile et complexe, surtout comparé à d’autres types de parrainage conjugal. Cependant, en évitant ces erreurs courantes et en cherchant de l’aide professionnelle, vous pouvez augmenter vos chances de succès et vous assurer que votre demande est traitée efficacement.

Si vous avez besoin d’aide ou de conseils tout au long du processus, il est recommandé de faire appel à un avocat ou à un consultant en immigration professionnel qui peut vous fournir l’expertise et les connaissances nécessaires pour vous aider à naviguer dans le processus complexe.

Chez LMRT immigration, nous comprenons l’importance de fournir un contenu de haute qualité qui peut vous aider à atteindre vos objectifs. Nous espérons que cet article vous a fourni des informations précieuses sur les erreurs courantes à éviter dans le cadre du parrainage de conjoint au Canada en 2023. En suivant ces conseils et en cherchant de l’aide professionnelle, vous pouvez augmenter vos chances de succès et vous assurer que votre demande est traitée efficacement.

Share Links
Loujin Khalil
Loujin Khalil

Founder, RCIC-IRB.
LMRT Immigration Services.

Loujin Khalil is a Regulated Canadian Immigration Consultant (RCIC-IRB) and member of The College of Immigration and Citizenship Consultants (CICC).

With expertise in asylum and refugee applications, he represents clients before the Immigration and Refugee Board (IRB), covering the Refugee Protection Division, Refugee Appeal Division, Immigration Division, and Immigration Appeal Division.

Areas of Expertise:
• Refugee Claim Applications (complex cases involving multiple nationalities, criminality, and exclusion 1F, 1E issues).
• Business Immigration Programs (Entrepreneur streams, Start-Up Visa…etc.).
• Family, Spousal and parents’ sponsorship.
• Pre-Removal Risk Assessment (PRRA).

For expert immigration consultation in Montreal, contact Loujin Khalil:
Email: [email protected]
Tel:+14387006165

Articles: 58